AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (guillaume) Everyone who isn't us is an enemy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


the dark mark

messages : 83
pseudo : Spf (Emilie)
face claim : Natalie Dormer (ava by Shiya, gifs by DailyDormer)
MessageSujet: (guillaume) Everyone who isn't us is an enemy   Mer 27 Juil - 0:24


   

   
"Everyone who isn't us is an enemy"

   
Guillaume & Adrastée + Flashback 2003

   
   
Les jardins s'étendaient partout autour d'elle et les doux effluves des roses parvenaient jusqu'à elle. Il s'agissait sans aucun doute de l'un des endroits qu'elle préférait du domaine familial, c'était ici qu'elle s'enfuyait dès qu'elle avait besoin de se trouver seule avec elle-même... Du moins seule jusqu'à ce que son frère découvre la rose qu'elle avait laissée près de la porte de sa chambre et qu'il découvre qu'elle désirait qu'il vienne la rejoindre dans ce lieu où il savait qu'elle venait souvent se réfugier. Elle s'était promise de ne pas demander son aide, promise qu'elle y parviendrait seule et pourtant, elle avait commis une stupide erreur de débutante. Celle de croire qu'une idiote de moldue aux mœurs légères n'allaient pas la dénoncer. Elle aurait dû la tuer dès qu'elle avait obtenu ce qu'elle voulait... Elle ne comptait pas refaire cette erreur une nouvelle fois. Elle avait cru son plan monter à la perfection, sa mise-en-scène lui paraissait sans faille et elle l'avait été l'espace de quelques jours... Ses fiançailles avec ce sang-pur de bas étage avaient été annulée par son propre père lorsqu'il avait été découvert que ce troll a qui il avait donné la main de sa fille s'envoyait en l'air à droite et à gauche avec des moldues. Il en comptait déjà plusieurs à son actif et elle n'avait eu qu'à payer l'une d'entre elles afin qu'elle se donne en spectacle et prétende être enceinte, et ce, en s'assurant que cette information arrive aux oreilles de son père. Elle avait convenu de prétendre avoir perdu le bébé, mais les choses s'étaient déroulées autrement. Faible, elle avait tout dévoilé à son ancien fiancé qui était maintenant près à tout pour se venger d'elle. Elle devait rapidement agir et il n'y avait qu'une solution possible : Celle de les envoyer tous les deux rejoindre Hadès

Il n'y avait qu'une seule personne en qui elle avait assez confiance pour dévoiler ses intentions, une seule âme de qui elle accepterait enfin l'aide. Ils en avaient déjà discuté, il connaissait ses intentions concernant l'être indigne de qui elle avait trop longtemps porté l'alliance en son doigt. Malgré tout, elle avait refusé son aide. À la fois parce qu'elle souhaitait être la seule en charge, mais aussi parce qu'elle ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir encore pour son propre mariage et de refuser qu'il s'implique dans ses propres relations. Pourtant aujourd'hui, elle était forcée de reconnaître qu'elle avait besoin de lui, qu'en sa compagnie, elle n'aurait probablement pas commis cette erreur de débutante. Assise à une table antique, elle continuait de se perdre dans ses pensées, de réfléchir au moyen de se débarrasser de ses problèmes avant qu'il ne soit trop tard. Elle ne voulait surtout pas que ce secret soit dévoilé, elle ne voulait pas que son père apprenne ce qu'elle avait fait pour ne pas épouser cet homme qu'il lui avait choisi. Elle ne voulait pas le décevoir... Du coin de l’œil, une silhouette se dessinait et immédiatement, un sourire sincère naissait contre son visage.

« Mon frère... »

Se levant, elle s'approchait doucement de lui alors qu'il arrivait près d'elle et embrassait tendrement sa joue avant de l'inviter à s'asseoir près d'elle.

« Je vais avoir besoin de ton aide... Dis-moi que tu serais prêt à tuer pour moi ?  »

Elle lui faisait pleinement confiance, mais elle ne pouvait s'empêcher de craindre tout ce qu'elle risquait si ces secrets étaient découverts.


   
Code by Sleepy

_________________

   
   
He used to call me DN That stood for deadly nightshade Cause I was filled with poison But blessed with beauty and rage — (Lana Del Rey) - Neon Demon .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://repellomoldum.forumactif.com/t145-ultraviolence
avatar


the dark mark

messages : 32
pseudo : V.
face claim : Tom Hardy, ©BABINE.
MessageSujet: Re: (guillaume) Everyone who isn't us is an enemy   Mer 3 Aoû - 22:51



"Everyone who isn't us is an enemy"

Adastrée &Guillaume; Flashback 2003.



La fin de la journée touchait gentiment à sa fin, et je pouvais – enfin – rentrer chez moi. J’avais passé une bonne partie de la matinée et de l’après-midi au bureau, comme à mon habitude, jusqu’au moment où j’avais reçu un appel de mon paternel. Réunion de crise. Urgent. À la maison. J’avais encore une tonne de boulot, mais la famille, n’attendait jamais. Et surtout pas quand la demande émanait de mon très cher père. J’avais déjà ma petite idée sur la raison de l’invitation, mais j’avais appris, à mes dépends, de ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Arrivé dans notre domaine, celui des Rosier, j’avais directement filé dans les appartements de mes parents, ou ils m’attendaient bien sagement. D’un regard interrogateur, je les questionnais silencieusement. Il ne fallut pas longtemps avant que je ne sache le pourquoi de ma venue, et effectivement, j’avais bien deviné, un peu plus tôt. Et je compris rapidement pourquoi j’étais tous seuls, et que mes deux sœurs n’étaient pas présentes. Adastrée. Pendant des heures et des heures, la discussion n’avait tourné qu’autour d’elle. Tout du long, je dus garder mon sérieux, aller dans le sens des autres. Toujours les caresser dans le sens du poil, même si, par moment, j’avais envie de tout envoyé balader. Certes, tout comme mon père, j’étais foncièrement d’accord qu’il fallait qu’elle se marie, comme nous, comme moi, mais une partie de moi, n’en avait pas envie. Et voilà que, depuis une semaine, date de la rupture de ma très chère sœur avec son fiancé, il rabâchait continuellement sur ce sujet. Comme d’habitude, c’était à moi d’arranger les choses. Il voulait que je lui trouve quelqu’un d’autre, un homme de confiance, pas comme ce coureur de jupons, ou alors, que je la convaincs de revenir en arrière, et de se remettre avec cet autre imbécile. Il en était hors de question. La réunion improvisée dura en tout et pour tout deux heures et demi, et cela suffit pour m’achever.

De retour dans ma partie du domaine, ou je logeais avec ma femme, choisie par mon père, bien évidemment, je faillais louper la rose qui se trouvait aux pieds de la porte de la baie vitrée, qui donnait sur ma terrasse. Arquant un sourcil, j’allais la chercher pour la déposer dans un vase, avec les autres, qui y étaient déjà. C’était notre petit secret. Depuis des années, c’était le seul moyen qu’on avait trouvé, ma sœur et moi, pour communiquer et pour savoir quand elle avait besoin de moi, sans dire un mot. Elle avait trop de fierté pour me dire en face qu’elle avait besoin d’aide. Et voilà qu’elle avait commencé ce petit manège. Réfléchissant deux secondes, et ne sachant pas depuis combien de temps elle attendait exactement, je me permis quand même de passer en coup de vent sous la douche. J’étais trop en nage pour pouvoir survivre avec ce temps, surtout si je devais retourner dehors. Environ un quart d’heures plus tard, je la rejoignis à l’endroit habituel. A peine avait-elle remarqué ma présence, qu’un large sourire s’élargit sur son visage. Qu’est-ce qu’elle était belle. Et mon cœur se serra. Je secouais la tête, ce n’était pas le moment d’avoir ce genre de comportement puérils et jaloux. J’hochais la tête, souriant ma sœur. « Ma très chère sœur adorée ». Elle s’approcha doucement de moi, tandis que je m’approchais de plus en plus, et je fis de même, l’embrassant aussi à mon tour sur la joue. C’était un petit rituel qui s’était installé depuis des années déjà. Je pris place à ses côtés.

Sa question me laissa un moment sans voix. Je regardais dans le vide, remettant dans l’ordre dans mes pensées. Encore une fois, j’avais eu raison. Elle avait besoin de mon aide. Alors que j’aurais tant préféré que ce soit autre chose. Lentement, je tournais mon regard vers elle, prenant son visage entre mes mains, plantant mes yeux dans les yeux. « Sœurette, tu sais très bien que je serais capable de tout pour toi. Même de décrocher la lune ». Métaphoriquement parlant. Personne ne le pouvait. Sorcier ou pas. « La réponse est oui ». Mon estomac se contracta. Certes, il m’était déjà arrivé de tuer, pour notre Maître à nous, mais là, c’était différente. Ça rentrait dans un autre registre. « Je serais capable de tuer pour toi. Pour n’importe quelle raison ». Je gardais ensuite un moment le silence, reposant mes mains sur mes genoux, et prenant une des siennes dans la mienne. « Dis-moi, qu’est-ce qui te tracasse ? Je vois bien que ces jours-ci tu n’es plus la même. C’est à cause de l’autre … ? », je ne terminais pas ma phrase, de peur d’aller trop loin. Il y avait des mots qu’il était mieux de taire. Surtout dans le domaine familial. Et dehors de surcroît. Nous nous sentions à l’abri dans notre petit coin, mais on ne savait jamais si père avait posté des espions un peu partout.  Je fixais à nouveau mon regard dans le sien, essayant de lire dans ses pensées. « Raconte-moi tout. Qu’est-ce que tu as fait ? » C’était comme une sorte d’intuition, qui me poursuivait depuis l’annonce de la rupture des fiançailles, et qui me rongeait tripes et boyaux.  

Code by Sleepy

_________________
Mr Hyde
in the daylight, i'm your sweetheart, you’re goody-two-shoes prude is a work of art. but you don’t know me, and soon you won’t forget, bad as can be, you know, i’m not so innocent. •• ALASKA (halestorm)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(guillaume) Everyone who isn't us is an enemy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1087 - Mort de Guillaume le Conquérant à Rouen ...
» Du nouveau sur Guillaume au musée de Normandie.
» Guillaume MUSSO
» La BD "1066, Guillaume le Conquérant".
» A Caen une statue de Guillaume le Conquérant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ YOU BURN FIRST :: 
Londres, la capitale
 :: Southern Suburbs
-
Sauter vers: