AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 going up in flames (ft. aodhan).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


night of the hunter

messages : 319
pseudo : othello (alex).
face claim : cillian murphy, (c) babine (avatar) et othello (signature et gifs).
MessageSujet: going up in flames (ft. aodhan).   Dim 10 Juil - 22:57

going up in flames

Le moldu s’aventure dans les rues de Londres en charmante compagnie, pourtant il ne se fait pas d'illusion. L’attention du monde magique se porte sur le vis-à-vis de neuf ans sa cadette. Une survivante des Veilleurs, que tout le monde observe avec attention. La princesse Zabini est de retour dans son royaume, accompagnée d’un individu inconnu au bataillon. Un sans magie que l’on ne peut reconnaître à l’odeur. En en dehors de la couche de la sorcière, le médecin ne représente personne. C’est un esclave qui a parfaitement conscience de son statut. C’est sans crainte de la foule que le chapelier fou se déplace dans le Chemin de traverse. Helios aimerait pouvoir tenir sa maîtresse par la main, et lui caresser subtilement la nuque, mais il se contente de ne faire qu’un avec son ombre. Le valet pose un regard neutre sur la jeune femme. Il voit en elle une Alice au pays des horreurs, et ne prononce pas un mot lorsque la brune s’adresse à un confrère mangemort. McLeód baisse la tête et écoute leur conversation. Il s’efforce de cacher la jalousie qui lui enserre la gorge. Il connait sa place en compagnie de sa sorcièr. Il l'a acceptée, et même initiée il y a quelques temps. L’écossais a laissé toute une vie derrière lui pour accompagner Hera dans son monde. Il lui a fallu un courage des plus remarquables pour s’abaisser de la sorte. Pour accepter le sort que lui réserve l'enfant qu’il aime. Partout où il va il retient discrètement noms et visage. Il n’oublie pas la raison de sa mascarade, le saint Grââl après lequel il court et se ridiculise. Dans le silence, Helios cherche le meurtrier de sa soeur. Il rêve nuit et jour de glisser une dague au travers de sa gorge, d’enfoncer une balle dans sa tête, ou encore de l’empoisonner avec de la mort-aux-rats. La disparition de Yael reste ancrée dans son crâne. Elle l’obsède au point de le tenir éveillé la nuit. Il sait que rien de ce qu’il puisse dire ou faire ne la ramènera. Helios souhaite simplement venger sa disparition. Pour toutes les fois où il a manqué à ses devoirs de frère. Toutes les fois où il s’est contenté de mener son existence de moldu en ignorant les évènements qui ont mis le monde magique à feu et à sang. La mort de sa cadette a été le coup de grâce. Le voilà mêlé à ce monde qu’il a longtemps essayé d’éviter. “Helios, j’ai besoin d’une potion.” Hera glisse un bout de parchemin dans la main du sans magie et poursuit sa discussion. Le regard froid comme les glaces, McLeód prend le chemin d’une boutique familière. Il allume une cigarette et lit attentivement la liste, sans toutefois ignorer son environnement. Il s’apprête à y entrer lorsqu’une main d'homme se pose sur son avant-bras. Helios lève les yeux et laisse échapper un cri lorsqu’il aperçoit le visage qui se dérobe sous ses yeux. “Aodhan !"

_________________

burning flames
was I left behind? someone tell me, tell me I survived. and don't look so surprised that I'm home, but just for tonight. with rough hands and sore eyes, my bones are sealed with rust. i know this won't count for much, but these hands will always be rough (rough hands, alexisonfire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://repellomoldum.forumactif.com/t60-la-nuit-du-chasseur-esai
avatar


muggle-born potion maker

messages : 45
pseudo : Dandan/Sonia
face claim : charlie hunnam, par swan.
MessageSujet: Re: going up in flames (ft. aodhan).   Mer 13 Juil - 23:50


reconcile the violence in your heart

Il ne faisait bon vivre nulle part. Voilà la réflexion que se faisait Aodhán à peu près quotidiennement, depuis plusieurs semaines. Les regards soupçonneux étaient partout, et la confiance envers les siens avait disparu. Les sourires n’existaient plus, remplacés par les pas accélérés au croisement d’une rue. On ne saluait que les visages que l’on était capable de reconnaître, comme par crainte de tomber sur la mauvaise personne. La foule du Chemin de Traverse subsistait toujours, le brouhaha ambiant ne s’était pas tu, mais chacun savait que c’était un moyen de se fondre et de ne pas se faire remarquer. Quand un Mangemort revendiqué exposait sa silhouette, les dos se tournaient, se courbaient. On craignait les présentations, les noms de famille intimidants. On redoutait le geste déplacé, les quiproquos fatals. Aodhán remarquait ces détails-là, cette nébuleuse involontaire dans laquelle le monde sorcier s’était enveloppé. Il était photographe, il savait observer le monde tel qu’il était et non pas tel qu’il voudrait paraître. Et le monde transpirait la peur. Ca avait le don de le mettre de mauvaise humeur si bien qu’il avait rabattu sa capuche sur son visage pour ne pas avoir à affronter quelconque regard interrogateur. Il avait besoin d’outils et de potions pour développer ses photos magiques : ainsi elles ne succomberaient jamais à l’épreuve du temps, elles. Il déambulait, les mains dans les poches, jusqu’à ce ses yeux verts ne s’arrêtent sur le teint métissé typique d’un Zabini. Il avait l’habitude de les voir se pavaner, en bons survivants autoproclamés, et la bile qui fomentait dans ses entrailles laissait toujours ce goût aussi amer. McIntyre n’avait pas le droit d’agir, seulement celui de se taire. La vengeance était si tentante, brûlant au bout de la baguette, au creux de ses paumes. Mais si Yaël n’avait pas encore eu l’honneur qui devait lui être rendu, elle avait laissé un héritage qui occupait toute l’attention d’un père frustré. Il s’apprêtait à tourner le dos quand son regard se posa sur un visage qu’il aurait reconnu entre mille. On n’oubliait pas un visage qu’on a vu vieillir. Helios. Que faisait-il ici ? Depuis la mort de sa sœur, les relations avaient été compliquées, les rencontres plus succinctes mais l’amitié fraternelle avait toujours duré malgré tout. La douleur était juste plus difficile quand elle était partagée. Qu’est-ce qu’il faisait là et surtout avec elle ? Jamie lui avait raconté qu’elle ne l’avait plus vu depuis longtemps mais il ne se serait jamais attendu à un tel dénouement.

Sentant la colère lui monter au nez, Aodhán les suivit de loin jusqu’à ce que Helios ne soit finalement envoyé quérir une commande. Depuis quand lui obéissait-il comme un toutou ? Sans réfléchir, il s’empara de son avant-bras sitôt qu’il fut à portée. Helios fut tout aussi surpris que lui mais Aodhán n’attendit pas plus, toujours guidé par l’impulsivité. Il posa son index sur sa bouche pour lui dire de se taire et l’extirpa de l’entrée de la boutique jusque dans la ruelle voisine ombragée. Il ne relâcha pas sa prise tandis que déjà il lui criait dessus à voix basse. « Qu’est-ce que tu fous ici ? C’est quoi cette blague ? » Il ne tenait pas à être surpris car si Helios était vraiment ce que redoutait Aodhán – c’est-à-dire un esclave moldu – Miss Zabini n’apprécierait pas qu’on lui dérobe ainsi son objet de convoitise. « Tu pouvais pas m’envoyer un message, quelque chose pour me dire la merde dans laquelle tu t’es fourré ? C’est pas comme si on avait inventé des codes durant des années ! » Les joues du trentenaire étaient empourprées par la colère, pour mieux dissimuler son inquiétude. Il n’y avait que ses réels proches pour savoir interpréter ce que sa brutalité voulait exprimer. « Elle te traite comment ? Elle t’a marqué ? » Il était déjà à la recherche d’une trace sur le corps de son meilleur ami moldu. Aodhán avait des envies de meurtre.

_________________
You'll understand I find it difficult to accept, I'm the object of an eternal satanic quest that so far's only demonstrated in something that's half poetry half gibberish. I'm sorry, no.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://repellomoldum.forumactif.com/t112-all-great-changes-are-p
avatar


night of the hunter

messages : 319
pseudo : othello (alex).
face claim : cillian murphy, (c) babine (avatar) et othello (signature et gifs).
MessageSujet: Re: going up in flames (ft. aodhan).   Dim 17 Juil - 19:09

going up in flames

Ce matin encore il s’est réveillé dans les bras de la femme qu’il aime. Des draps qui ne lui appartiennent pas et qu’il hante comme un fantôme silencieux. Il se perd souvent dans l’illusion qu’Hera et lui ont fabriqué de toute pièce. Lui même ignore encore sa place auprès de la sorcière. S’ils sont amants, ou si leur relation n’est que la mascarade qui leur permet de servir un intérêt commun. Lorsqu’il se tait et qu’il accepte le traitement que Zabini et Rosier lui réservent, il pense parfois à son père, et à son enseignement. Il imagine la déception du moldu face à sa soif irascible de vengeance, et à sa subordination affirmée face à ces sang purs que Zelda a fui bien avant sa naissance. La pomme est tombée loin de l’arbre, songe-t-il tout en gardant la tête basse devant Hera et son interlocuteur. Elle lui confie finalement une liste d’ingrédients dont il s’empare sans broncher. Leurs regards se croisent durant une demi-seconde et laisse Helios ébahi face à la beauté hypnotique de la jeune femme. S’il peine à l’avouer, l’emprise qu’elle a sur son âme reste jusqu’à présent inégalée. Lui-même ignore si, une fois l’assassinat du mangemort qu’il cherche opéré, il sera capable de se défaire d’elle. Il sait aussi que leur couple ne trouvera pas écho chez les Zabini. Voilà le dilemme auquel il fait face chaque jour.

« J-j… » Avant même de s’en rendre compte, Helios se voit emporté par une âme amie. Il observe l’index du sorcier se poser sur sa bouche et reste un instant interdit. McLeód fronce les sourcils. Une partie de lui est heureux de voir Aodhán, tandis qu’une autre est criblée de honte. Il ferme les yeux plusieurs secondes durant, et soupire. Helios donnerait tout pour disparaitre de la ruelle, ne pas confronter son ami, accessoirement père de son neveu. Décidemment entre Olympe et lui, McIntyre est servi. « Mon frère, je suis heureux de te voir. Comment va Elliott ? » Il vient coller son front au sien, et sourit sans trop y croire… Pourtant, il ne ment pas, et son intérêt pour leur descendant est réel. Il se contente simplement d’éluder la question gênante du né-moldu, à laquelle il ne peut pourtant pas échapper. « Ce n’est pas ce que tu crois, Ao. Je suis ici de mon plein gré. » Il baisse soudainement d’un ton. « Je suis là pour retrouver le meurtrier d’Olympe. J’ai déjà plusieurs pistes. » Il recule de quelques pas et commence à marcher avec Aodhán en direction de la boutique dans laquelle il doit se rendre. Les apparences, voilà ce qu’il faut sauver au milieu de ce chaos. « Son départ m’a ouvert les yeux, tu sais. Je sais qu’elle t’en as fait voir des vertes et des pas mûres… Mais je refuse qu’elle ait disparu pour rien. C’était ma petite-soeur, et je n’ai pas su la protéger. Vous êtes tous en danger, à présent. » Une pause. « Et toi, parle-moi ? Mon neveu montre-t-il déjà des signes de magie ? »

_________________

burning flames
was I left behind? someone tell me, tell me I survived. and don't look so surprised that I'm home, but just for tonight. with rough hands and sore eyes, my bones are sealed with rust. i know this won't count for much, but these hands will always be rough (rough hands, alexisonfire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://repellomoldum.forumactif.com/t60-la-nuit-du-chasseur-esai

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: going up in flames (ft. aodhan).   

Revenir en haut Aller en bas
 
going up in flames (ft. aodhan).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « there's no men like me » + aodhan
» Sorties Fow
» Montréal Canadiens VS Calgary Flames, 9 octobre 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ YOU BURN FIRST :: 
Londres, la capitale
 :: Wizarding London :: Le chemin de traverse :: Boutiques
-
Sauter vers: